RSS

Qu’est ce que SUD ? Pourquoi un syndicat différent ?

Ce blog permet l’échange et la collaboration entre les salariés de différents établissements ou sociétés. Si vous avez une question, ou une remarque, utilisez le formulaire dans la colonne de droite ou « commentaire » en fin d’article. Et pour trouver le syndicat SUD prés de chez vous, cliquez là

S.U.D : Solidaires Unitaire Démocratique

La fédération SUD Santé-Sociaux fait le choix d’un syndicalisme différent qui œuvre dans le secteur sanitaire et social comme dans le champ de l’interprofessionnel, à rassembler les forces syndicales et associatives qui veulent agir pour combattre toutes formes d’exploitation, d’exclusion sociale, de racisme et de sexisme. Ce syndicalisme favorise l’information en direction des salariés, condition pour qu’ils prennent eux-mêmes en charge leurs revendications et développe des modes d’organisation démocratiques, unitaires et auto-gérés : AG, coordinations, comité de grève, collectifs … Il s’organise selon les principes du fédéralisme, respectant l’autonomie des structures, leur expression diverse et complémentaire pour une solidarité et une démocratie effectives.

Face aux suppressions d’emplois, au laminage des droits sociaux et démocratiques, à la flexibilité galopante, aux conditions de travail insupportables, à l’asphyxie du service public préparant sa privatisation, aux déréglementations, à la remise en cause du code du travail et des conventions collectives, à la marchandisation du soin et du travail social, il faut construire un outil capable d’opposer un réel rapport de force pour mieux se défendre collectivement et individuellement. Cet outil, c’est le syndicat ! Le syndicat doit être fort, unitaire, démocratique, indépendant de tout pouvoir, respectueux des salarié(e)s, pour assurer la défense quotidienne des droits acquis et en conquérir de nouveaux.

SUD santé sociaux lutte pour faire du syndicalisme un outil efficace au service des revendications des salarié(e)s, des sans emplois, des laissés pour compte, un syndicalisme de transformation sociale, porteur d’avenir, pour une répartition égalitaire des richesses, convaincu qu’un autre monde est possible !

Pourquoi SUD ?

S pour solidaires, car nous sommes solidaires des luttes des autres travailleurs de part le monde. Nous refusons tout corporatisme, toute opposition d’une catégorie à une autre, des titulaires aux précaires, des soignants aux techniques, des fonctionnaires aux salariés du privé. Nous refusons toute discrimination, entre les hommes et les femmes, entre les français et les immigrés,….
U pour unitaire, car nous pensons que l’unité des organisations syndicales et de tous les travailleurs permet de gagner sur les revendications. La division fait le jeu des patrons, des directions et du gouvernement.
D pour démocratiques. Le fonctionnement du syndicat doit être transparent. Il est indispensable pour organiser de façon permanente les salariés. Les négociations ne doivent pas se faire sans eux, encore moins contre eux.

Nos revendications dans le secteur sanitaire, social et médico-social

Pour la défense du service public, pilier de la construction d’une société solidaire Les services publics sont pour nous essentiels dans l’accès aux droits fondamentaux. Ceci implique des moyens pour l’organisation d’un système qui permettent : – dans le secteur sanitaire, de répondre aux besoins de la population et d’offrir à chacun, quelque soit son revenu, l’accès à des soins et des services de qualité, dans le secteur social, de concourir à l’autonomie et à l’insertion des individus.

Contre la marchandisation du secteur social et médico-social Nous dénonçons la logique marchande qui remet en cause la notion d’intérêt général, fondatrice du contrat social et qui livre à la concurrence les services et les salariés. SUD refuse la casse du social au profit du tout-sécuritaire.

http://www.sudsantesociaux.org/

Difficile de présenter SUD sans présenter SOLIDAIRES.

L’Union syndicale Solidaires, constituée à partir de dix syndicats autonomes, non-confédérés, regroupe actuellement 45 fédérations ou syndicats nationaux. Elle est présente dans la quasi totalité des départements à travers des structures interprofessionnelles locales (détail et coordonnées des organisations nationales ou des Solidaires locaux).

Les syndicats membres appartiennent à des secteurs professionnels très divers – relevant aussi bien du secteur public que du secteur privé : aérien, banques et finances, culture, éducation, énergie, industrie, métallurgie, Poste et télécommunication, rail, recherche, santé… Aujourd’hui, Solidaires est la première organisation syndicale dans un certain nombre d’établissements, d’entreprises, de services, d’administrations, de ministères…

Cette union interprofessionnelle, qui compte actuellement près de 90 000 adhérents, met en œuvre un fonctionnement original basé sur la recherche constante de ce qui unit plutôt que de ce qui divise (notre mode d’organisation et nos règles de fonctionnement et nos statuts). Il s’agit de mieux s’organiser pour mieux agir ensemble et éviter les phénomènes d’institutionalisation, de délégation de pouvoir, d’experts, de superstructures que connaissent trop souvent les grandes confédérations.C’est une autre façon de vivre les structures interprofessionnelles. En ce sens, nous avons l’ambition de contribuer à répondre à la crise du syndicalisme et de participer à sa rénovation pour redonner aux salariés le goût de l’action collective.

Des clivages importants existent dans le mouvement syndical français. Solidaires entend mettre en œuvre un syndicalisme de contre-pouvoir qui lie défense quotidienne des salariés et transformation de la société. Un syndicalisme de lutte pour la construction de réels rapports de forces pour contrer les politiques libérales. Un syndicalisme de lutte pour la mise en œuvre de projets alternatifs favorables aux salariés, chômeurs, précaires, pauvres…

Aujourd’hui, il s’agit de créer des conditions d’actions efficaces pour imposer d’autres choix économiques et sociaux.
Pour nous, défendre efficacement les travailleurs, c’est être capable d’agir sur l’ensemble des facteurs qui déterminent leurs conditions d’existence. Agir localement contre les décisions patronales ou gouvernementales ne peut suffire si dans le même temps rien n’est fait pour s’attaquer aux causes premières qui font que ces décisions sont prises. Notre union syndicale essaye de développer une stratégie et une pratique syndicales, au niveau professionnel comme au niveau interprofessionnel, permettant aux salariés de mieux faire le lien entre ce qu’ils vivent sur leurs lieux de travail et une mondialisation libérale et financière en marche d’un bout à l’autre de la planète. C’est pourquoi notre syndicalisme ne s’arrête pas à la porte des lieux de travail et s’inscrit pleinement dans un mouvement altermondialiste dont l’importance et l’impact ont déjà permis d’ouvrir des brèches dans l’idéologie libérale.
Afin de participer à la construction d’un pôle social alternatif qui puisse être efficace contre le libéralisme, Solidaires favorise l’unité d’action et les convergences avec toutes les forces syndicales qui s’opposent à celui-ci et poursuit un travail « en réseau » avec les associations et mouvements citoyens impliqués dans ce même combat. A ce titre, Solidaires s’investit pleinement dans des initiatives tels les Forum sociaux, est parmi les membres fondateurs d’ATTAC ((le G10) Solidaires et ATTAC), participe à la Coordination de la marche mondiale des femmes, est engagé dans le réseau des Marches européennes contre le chômage la précarité et les exclusions, le CCDDSP (convergences pour la défense et le développement des services publics), le Réseau Education sans frontières, le Collectif Uni(e)s contre une immigration jetable…

Pour en savoir plus :  Un livre à télécharger « qu’est-ce que Solidaires? » et l’ historique du (G10) Solidaires

2 Vidéos : http://dai.ly/x20ly14http://dai.ly/x17mbe2

http://www.solidaires.org/


Pourquoi cet espace en ligne :

La motivation de ce blog nait de notre constat que malheureusement, bien des employeurs ne sont pas assez à l’écoute des problèmes de leurs salariés. Les objectifs d’entreprise passant trop souvent avant eux. Du coup, au lieu de vraies solutions de fond, les efforts auxquels nous assistons portent souvent davantage sur des explications ou justifications de forme, de la parts des employeurs, dans lesquels même le droit ou la loi peut nous sembler occuper une place secondaire.

A défaut d’un véritable contrôle de l’Etat sur les méthodes patronales, l’organisation syndicale et/ou citoyenne nous semble être à ce jour le meilleurs levier d’amélioration du travail, sinon de la société.

C’est pourquoi nous réunissons des militants ou sympathisants qui ont pu être confrontés à certains problèmes notamment liés au droit du travail. Nous nous nourrissons des expériences, des méthodes et des solutions diverses vues ailleurs. Nous tentons d’aborder l’ensemble des problématiques rencontrées au regard des juridictions et des autres moyens humains.

Nous ouvrons ainsi les débats notamment sur le droit du travail et sur son évolution et tentons de donner les outils ou les informations susceptibles d’aider les salariés à connaitre et faire respecter leurs droits.

Nous sommes bien sûr ouverts à tous les salarié-e-s qui souhaiterait participer.


Pour aller plus loin :

Lire aussi Pourquoi le droit du travail ? Pourquoi le syndicat ?

Arrivé à ce stade de la lecture, il ne vous reste plus qu’à (re)conquérir vos droits.

 

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :