RSS

La souffrance au travail peut être fatale, mais elle n’est pas une fatalité !

18 Nov

Nous tenons à soutenir et partager l’initiative de la CGT et nous félicitons les élus de l’Ehpad Korian Île de Migneaux à Poissy pour la victoire obtenue.

Car la souffrance au travail n’est pas une fatalité, elle n’est pas acceptable et dans bien des cas elle n’est pas excusable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au delà des responsabilités directes, personne ne devrait fermer les yeux dessus et le déni est souvent le pire amplificateur qui soit.

Aussi, toutes les directions, RH, régionales et générales devraient faire du dépistage et de la lutte contre contre la souffrance au travail leur priorité ultime. Et que cela soit le premier objectif acté par tous, avant les baisses de coûts, les augmentations de profits, ou autre objectif financier.

Le texte ci-dessous reprend tel qu’elle l’intégralité de la Lettre ouverte CGT publiée le 17/11/2016 et que vous pouvez télécharger et repartager.


La souffrance au travail n’est pas une fatalité

Lettre ouverte à tous nos collègues

Cher(e)s collègues! 

Il nous semblait important de vous informer d’une grande victoire! 
Nous vous parlons d’un temps que les moins de deux ans à Korian Poissy ne peuvent pas connaître et pourtant que la souffrance fut grande….!
2014: Arrivée d’une directrice (mme P.) deux mois plus tard après le départ inattendu (et fracassant pour l’équipe ide) de l’idec, une autre arrive miraculeusement dans la foulée… 


Dans un même temps Medica France et Korian annoncent leur mariage forcé! Et très vite c’est l’accouchement au forceps de nouveaux protocoles et restrictions de personnels (plus de remplacement des absences maladies, rtt, cp…) et le matériel lui aussi vient rapidement à manquer! 
Le personnel à bout de souffle hurle vite son désespoir et celui des familles et résidants toujours plus exigeants (normal les loyers viennent encore d’augmenter pour une prestation dégradée!). 


Le décor dressé, le drame peut se jouer. 


Le duo directrice/idec va très vite pressurer les équipes, les accuser de tous les maux et de tous les disfonctionnements de l’établissement. Normal! C’est toujours ceux qui se cassent le dos et les genoux à la tâche qui sont les fautifs! Pas le siège de Korian et leurs actionnaires qui veulent se goinfrer toujours plus sur le dos des clients (oups! des résidants…)! 


Résultat au bout de six mois: plus de la moitié des effectifs, tout service confondu, s’était présenté spontanément à la médecine du travail, une pétition était signée part la quasi totalité de l’établissement, deux débrayages et obtention de la venue d’une sophrologue mandatée par la direction régionale afin d’entendre la souffrance des salariés….
Malgré ces appels aux secours des collègues qui furent très nombreux à se présenter pendant ces deux jours d’entretiens, la direction régionale est restée sourde et a donc encouragé un management déviant!


Résultat : après un an de sévices du duo directrice/idec: 19 licenciements et d’émissions forcées dont la moitié après dépressions parfois graves dont une aboutira à une tentative de suicide sur l’établissement…
De tout ces salariés qui ont crevé à petit feu dans ce contexte de travail infâme, une collègue (licenciée juste parce que sa tête ne revenait pas à la direction) a trouvé le courage de ne pas lâcher, de ne pas laisser traîner sa réputation professionnelle et sa dignité dans la boue par ces façons de manager perverses. 


Les délégués du personnel de l’établissement et l’union locale CGT de Poissy ont monté, témoigné, porté et plaidé son dossier devant les prudhommes de Poissy. 


Nous avons la grande joie d’annoncer qu’après quelques mois de procès notre Collegue a eu gain de cause, a été reconnue VICTIME et Korian a lourdement été sanctionné pour le management de la directrice et de l’idec. 


Nous trouvons important que toutes les personnes qui ont subit ces deux ans d’enfer au travail soient au courant que ces agissements ne sont pas restés impunis!
Depuis la directrice a été licencié, l’idec a démissionné mais après combien de vies professionnelles et personnelles écorchées et dont certaines garderont des stigmates encore longtemps…

Ce communiqué, que nous avons décidé de diffuser sur tous les établissements Korian, est là aussi pour envoyer un message à tous ceux qui se reconnaissent dans cette histoire ou qui reconnaissent des situations qui pourraient devenir aussi dramatiques qu’à Korian Poissy:

VOUS DEVEZ VOUS DEFENDRE! RASSEMBLES VOUS ETES PLUS FORTS !


Il n’y a qu’en ne lâchant rien que les dirigeants Korian appliqueront le code du travail et surtout le respect auquel nous avons tous le droit sur nos lieux de travail.

Merci d’avoir pris le temps de nous lire et merci de diffuser l’information au maximum car conscients que ce communiqué dérangera vos directions il ne restera pas bien longtemps affiché…

Les élus de site CGT de Korian Île de Migneaux à Poissy (78) 


Convaincu qu’une autre monde du travail est possible, nous vous invitons à le refaire, à y participer et à y contribuer tous et toutes, ensemble : https://greveurschampdemars.wordpress.com/2016/09/02/sondage-de-sud/

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 novembre 2016 dans BTHE, Conditions de travail

 

Étiquettes : , , ,

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :