RSS

Fiche métier infirmier-e IDE et référent-e IDER en EHPAD

16 Fév

Ce blog permet l’échange et la collaboration entre les salariés de différents établissements ou sociétés. Si vous avez une question, ou une remarque, utilisez le formulaire dans la colonne de droite ou « commentaire » en fin d’article. Et pour trouver le syndicat SUD prés de chez vous, cliquez là

Rejoignez-nous, suivez-nous, Informez-vous avec nous,

contactez-nous

A lire aussi : la fiche métier de l’IDEC, la fiche métier de l’AS en EHPAD.

Suivant la classification des emplois de la convention collective du 18 avril 2002, au 1er avril 2014, le métier d’IDE se rattache à la filière Soin, Position 2, niveau 2 – Technicien-ne-s spécialisé-e-s – coefficient 284, soit un salaire minimum conventionnel (SMC) brut mensuel de 1982,32€ +1%(par année d’ancienneté). Le métier d’IDER se rattache à la filière Soin, Position 2, niveau 4 – Agent de Maîtrise – coefficient 324, soit un salaire minimum conventionnel (SMC) brut mensuel de 2261,52€ +1%(par année d’ancienneté).
Ces salaires peuvent augmenter selon des accords d’entreprise ou d’établissement et à chaque augmentation de la valeur du point (6.98 au 1er avril 2014)

En établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), l’infirmière s’occupe du maintien, de l’amélioration de l’état de santé et de l’autonomie des patients en leur prodiguant des soins. Elle doit adapter la prise en charge en fonction des particularités de chacun d’entre eux.

La spécificité des services de gériatrie est qu’ils sont des lieux de vie pour des personnes âgées dépendantes, ce qui implique un rôle relationnel majeur envers les résidants et leurs familles ou proches, dans le cadre du projet de vie institutionnel. L’infirmière doit élaborer et mettre en oeuvre les projets de vie individuels des résidants : l’objectif premier est une bonne prise en considération du résident pour préserver la continuité de la vie et l’autonomie de la personne

Le développement des pathologies de type Alzheimer renforce les besoins de compétences spécifiques par rapport aux objectifs d’accompagnement des projets de vie, de maintien / stimulation des capacités cognitives, de socialisation.

Les détails ci-dessous correspondent aux attentes les plus couronnement formulées par les employeurs. Dans la pratique, IDE et IDER devront souvent aussi faire face comme ils peuvent à des dysfonctionnements et répondre à des responsabilités, ou de l’autorité, déléguées par leurs supérieurs (et souvent délégués pour s’en couvrir).
La plus grosse difficulté du métier consistant à des positions en porte à faux et au risque d’être bouc-émissaire en cas de problème. Évitant les pressions d’en haut et restant juste et compréhensif envers les équipes.   

Le métier d’infirmier-e en EHPAD consiste d’abord à :
- Prendre en charge un grand nombre de résidants
- Détecter l’urgence et d’y faire face en prenant les initiatives qui s’imposent.
- Assurer l’encadrement d’une importante équipe d’aides-soignant(e)s
- Encadrer les stagiaires (IDE, AS, BEP)

Activités principales :
- Recueil des données cliniques, des besoins et des attentes de la personne et de son entourage
- Établissement du projet de soins et de la planification des activités infirmières pour le patient
- Réalisation, contrôle des soins infirmiers et accompagnement de la personne et de son entourage
- Surveillance de l’évolution de l’état de santé des patients
- Assistance technique lors de soins réalisés par le médecin
- Information et éducation de la personne et de son entourage
- Rédaction et mise à jour du dossier du patient
- Accueil et encadrement pédagogique des stagiaires et des personnels placés sous sa responsabilité
- Coordination et organisation des activités et des soins concernant un patient ou un groupe de patients pendant l’hospitalisation et lors de sa sortie
- Réalisation d’études et de travaux de recherche et veille professionnelle
- Gestion et contrôle des produits, des matériels et des dispositifs médicaux
- Mise en oeuvre des procédures d’élimination des déchets

Savoir-faire requis :
- Etre capable d’anticipation (prévoir les activités des autres personnels soignants, prévoir les périodes sans médecin)
- Évaluer l’état de santé et le degré d’autonomie de la personne
- Effectuer et formaliser le diagnostic infirmier et décider de la réalisation des soins relevant de son initiative
- Réaliser les soins infirmiers et les activités thérapeutiques adaptés aux situations en respectant les protocoles d’hygiène et les règles de bonnes pratiques
- Identifier les situations d’urgence ou de crise et y faire face par des actions adaptées
- Créer une relation de confiance avec le patient et son entourage
- Planifier et organiser son temps et celui de ses collaborateurs dans le cadre du travail d’équipe
- Évaluer la qualité des pratiques et les résultats des soins infirmiers
- Élaborer et utiliser des protocoles de soins concernant le rôle infirmier
- Travailler en équipe interprofessionnelle
- Analyser, synthétiser des informations permettant la prise en charge de la personne soignée et la continuité des soins
- Conduire des entretiens de soutien d’aide
- Éduquer, conseiller le patient et l’entourage en vue d’une démarche d’autonomisation

**************************************************************

Fiche de poste de l’Infirmier-e Référent en EHPAD :
- Rôle de coordination des missions et tâches des professionnels de l’établissement,
- Gestion du planning du personnel (élaboration, suivis, remplacements, évaluations),
- Rôle d’évaluation de la qualité des prestations de l’équipe (obligation de prise de recul par rapport à sa fonction : faire ressortir les points positifs et négatifs),
- Formation et information relatives aux procédures de sécurité (fugue, chute, contention, etc.)
- Animation des professionnels de l’établissement,
- Information / Formations des professionnels de l’établissement.
- Evaluation de la dépendance, en lien direct avec le médecin coordonnateur de l’établissement et les Aides-soignantes,
- Interventions d’actes infirmiers dans un but préventif ou curatif,
- Contrôle du suivi et de la mise en application des règles d’hygiène, de prévention et de diététique,
- Responsabilités liées aux suivis et à la gestion des produits paramédicaux, médicaux, matériels,
- Rôle d’analyse de situations au quotidien (identification des problèmes et évaluation des besoins : Diagnostic IDE et démarche de soins),
- Maintien et suivi de la qualité des soins, au travers de recherches statistiques internes,
- Rôle d’animation d’équipe (réponses aux besoins et/ou problèmes de la personne par rapport aux familles, personnes âgées et environnement – encadrement des stagiaires), et organisation de réunions à thème : grippe, canicule, hygiène des mains, troubles du comportement, etc.
- Rôle éducatif auprès de l’équipe (comportements et attitudes à avoir face à des situations…), de la personne âgée, familles et intervenants extérieurs),
- Rôle créatif par rapport aux outils de travail (Projet et Dossier de soins, Dossier médical, grilles d’évaluations, protocoles…),

Compétences attendues :
- Vérifier la réception et mise en application des informations transmises,
- Concevoir, formaliser et adapter des procédures/protocoles/modes opératoires/consignes
- Etablir une organisation du travail et en assurer le suivi,
- Créer et renseigner une grille d’évaluation,
- Concevoir, piloter et évaluer un projet
- Faire les transmissions équipe et direction,
- Etablir les plannings du personnel
- Travailler en réseau

L’infirmier(e)-référent(e) en EHPAD, dit aussi IDER, doit organiser et contrôler les prestations de soins, encadrer, former, évaluer les soignants, organiser leur travail, gérer les conflits, accueillir les résidents, communiquer avec les familles, contribuer à l’élaboration des projets d’accompagnement des résidents,… le tout dans le respect du projet d’établissement et en collaboration avec le directeur, le médecin-coordonnateur et l’équipe pluridisciplinaire.

Exemples de formations universitaires :
- Un diplôme universitaire (DU) pour les infirmiers référents exerçant en Ehpad.
- DU « soins encadrement et pilotage de l’organisation des soins-option gérontologie » de l’école supérieure Montsouris à Paris.

L’infirmière en EHPAD doit faire respecter la Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 février 2015 dans BTHE, Métiers

 

Étiquettes : , , , , , ,

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :