RSS

Interview du directeur général de Korian-Medica, Yann Coléou

12 Nov

Dans une interview donnée à l’émission Direct Marchés pour la chaine TV Finance, Yann Coléou revient avec enthousiasme sur les fusions en cours, sur les perspectives du vieillissement de la population et sur les orientations stratégiques à attendre de sa part face à la concurence :

L’entreprise doit gérer rapidement une double fusion : avec Curanum en Allemagne et avec Medica en France.

Le développement de l’entreprise repose sur des acquisitions (rachats, fusions) et sur des créations d’établissements. Pour financer son expansion, l’entreprise peut compter sur un cash flow annuel de 200 Millions d’euros ( parce que la dépendance et la santé rapportent gros), et sur une dette à hauteur de 3 fois l’EBITDA.

Le titre en bourse

Le groupe continuera à « donner », à « distribuer » des dividendes à ses actionnaires parce qu’ils y sont attentifs nous dit Yann Coléou, citant le Crédit Agricole Assurance, MAAF assurance, et Malakoff-Mederic.

Pour se différencier de la concurrence, le directeur général souhaite augmenter le rapport qualité-prix en agissant sur le facteur humain et donc sur le personnel. Pour ça il mise sur le management.

Parce que dit-il, il est presque plus facile de recruter un client qu’une infirmière. Ce qui pour nous en dit long sur l’attractivité des postes proposés ou sur les conditions de travail en général. Dommage que M. Coléou n’ait relevé la question sur les aides-soignantes (1er métier du groupe) préférant prendre le cas de 2 IDE devenus cadres dirigeants du groupe.

Très peu est divulgué quant au contenu du nouveau management sinon l’idée qu’il existe des possibilités d’évolution de carrière et de promotion interne. Et malheureusement, pas un mot quant aux négociations en cours portant sur les instances représentatives du personnel.

Sur le contenu du management, nous conseillons de développer l’équité pure et parfaite (les plus carriéristes n’étant pas nécessairement les meilleurs ni les plus méritant) , l’accompagnement, le conseil, l’écoute et la prise en compte, l’esprit d’équipe, les IRP, la reconnaissance et d’éviter toute mise en échec, mise en tensions d’équipes, mise en concurrence inter salariés, les tentations de la flexibilité, l’unilatéralisme, les divisions.

Autres pistes à creuser selon nous : des effectifs moins serrés, des efforts plus motivés côté recrutements et remplacements et des salaires plus attractifs (pas seulement pour les dirigeants).

 

Étiquettes :

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :