RSS

Grève à l’EHPAD du Limouxin, André Chénier dans l’Aude, les résidents s’en mêlent

06 Nov

 

Un avis de grève a été déposé par le syndicat Force Ouvrière pour la journée du 6 novembre avec un rassemblement prévu devant l’établissement André Chénier de 11 heures à midi.

Constatant eux aussi le manque d’effectif et soutenant les revendications des salariés, les résidents s’y sont mêlés (voir l’article de la presse locale)

Les personnels des maisons de retraite du Limouxin sont mécontents, ils affirment que leurs conditions de travail ne cessent de se dégrader. Un avis de grève a été déposé par le syndicat Force Ouvrière pour la journée du jeudi 6 novembre avec un rassemblement prévu devant l’établissement André Chénier de 11 heures à midi.

Pour les employés des EHPAD (établissement d’hébergement public pour personnes âgées dépendantes) du limouxin récemment construits ou entièrement refaits, ce sont de beaux écrins où il est tous les jours de plus en plus difficile d’assurer un service public correct auprès des résidents : « Si nous continuons comme ça nous allons entrer dans de la maltraitance institutionnelle. Une personne âgée qui doit attendre des heures pour aller aux toilettes c’est inadmissible. Il faudrait un soignant pour un résident, nous nous avons un ratio de 0.36 par résident, inacceptable !» assure le délégué syndical FO Yannick Bonnafous.

« Lorsque l’on demande plus de personnel, le directeur de l’établissement nous répond que nous avons raison, mais que l’État ne lui donne pas les moyens. Nous, nous disons simplement que lorsque nous avons seulement 9 minutes pour une toilette nous ne pouvons pas dire à la personne âgée dépendante, j’arrête la toilette, l’État n’a plus les moyens.

Un stress qui engendre de la maladie dans les personnels et une difficulté supplémentaire pour gérer les plannings et les congés.

Il est pratiqué le non-remplacement systématique dans tous les services, des situations qui entraînent des arrêts maladies en cascade.

Nous avons une maison de retraite immense, moins de personnel, plus de travail, l’équation n’est pas bonne» s’insurge le syndicaliste qui réclame immédiatement un poste d’aide soignant supplémentaire le matin, avant l’ouverture des négociations tripartites État, région et département qui devraient avoir lieu rapidement selon les syndicalistes et qui sont sans cesse renvoyées aux calendes grecques par les organismes de tutelles qui gèrent ainsi la pénurie.

Et FO de dénoncer : «Je n’ai jamais vu un cinq-étoiles à 40 € par jour. Oui nous avons à Limoux un des plus beaux établissements de l’Aude et l’un des moins cher c’est paradoxal. Je ne suis pas pour, mais s’il faut augmenter le prix de la journée pour arriver à un fonctionnement correct il faudra peut-être l’envisager.»

 
 

Étiquettes : , , ,

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :