RSS

La gréve à l’Ehpad Clos du Murier et ses conclusions vues par Hospimedia

10 Juin

D’après Hospimédia, Christophe Kohn, responsable de coordination RH opérationnel au groupe Korian reconnait une réelle souffrance au travail en lien avec la charge de travail au Clos du Mûrier. Peut être le plus gros gain concret déjà obtenu par les grévistes. Ci-dessous l’article d’Hospimedia.

Après 5 jours de grève, les personnels de l’Ehpad Clos du Murier obtiennent gain de cause

Les personnels de l’Ehpad Clos Les Muriers du groupe Korian et la direction ont signé un protocole de fin de grève mercredi dernier. Les personnels réclamaient, entre autres, 13e mois et postes supplémentaires.

Après 5 journées de grève, l’Ehpad du groupe Korian, Clos des Muriers (Fondettes, Indre-et-Loire), a signé mercredi 4 juin un protocole de sortie de conflit avec les quelque 25 salariés qui manifestaient depuis samedi pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Une partie de l’équipe de cet établissement de 85 lits, qui associe une unité d’hébergement pour personnes âgées désorientées (Uhpad), un accueil de jour et une unité de gérontopsychiatrie, avait en effet cessé son activité depuis samedi matin 30 mai, suite à l’annonce d’une modification du planning, l’une des aides-soignantes (ASD) étant assignée à l’accompagnement d’une professionnelle en remplacement.

« Cela a mis le feu aux poudres, résume Isabelle Jalais, IDE au Clos des Muriers. Nous manquons de personnel, nous l’avions signalé depuis le mois d’octobre, mais on ne nous entendait pas. » L’établissement dispose pourtant de 20 postes d’ASD/AMP pour 85 lits. « Mais le site est organisé en 6 petites unités de vie, sur un grand volume de locaux, ce qui pèse sur la charge de travail et génère une réelle souffrance au travail », reconnaît Christophe Kohn, responsable de coordination RH opérationnel au groupe Korian.

Dans l’urgence, l’établissement a donc fait appel aux professionnels des autres sites du groupe alentour. « Nous avons même vu des directeurs arriver d’autres Ehpad pour faire les toilettes des résidents », souligne Isabelle Jalais. Des négociations ont immédiatement été entamées avec la direction régionale du groupe. Les salariés grévistes demandaient la création de postes supplémentaires, l’attribution d’un 13e mois, un support matériel, l’amélioration de leur formation professionnelle. « Nous avons presque tout obtenu », s’enorgueillit Isabelle Jalais. Presque tout, sauf le 13e mois…

Ainsi, une ASD/AMP supplémentaire – en CDI – viendra compléter l’effectif l’après-midi, période la plus chargée selon l’équipe. Deux CDD de trois mois seront également recrutés en attendant le renouvellement de la convention tripartite avec l’ARS et le conseil général. Tous ces postes sont en équivalent temps plein. « Nous avons également obtenu la garantie que tous les faisant fonction d’ASD/AMP se verraient proposer une validation des acquis de l’expérience pour obtenir leur diplôme », poursuit l’IDE. Ce qui constitue un réel effort pour le groupe qui devra abonder son plan de formation en conséquence.

« Par ailleurs nous avons obtenu une dotation en matériel : des adaptables, un véhicule pour accompagner les patients en consultations, un ordinateur supplémentaire… » note Isabelle Jalais. Pour améliorer la communication au sein de l’établissement, il a également été décidé que la responsable RH régionale installe désormais son bureau dans l’établissement. « Il s’agit de fluidifier et clarifier la communication, explique Christophe Kohn. Les équipes ne savaient jamais à qui s’adresser pour avoir des réponses pour leurs congés, leurs dates de formation etc. Elles étaient parfois prévenues le matin pour l’après-midi… Donc l’objectif est de travailler avec la direction pour que chacun sache qui fait quoi. » 

« Nous avons été soutenus par les syndicats FO, Sud et CGT, mais aussi par les familles, qui avaient signé une pétition, tient à signaler Isabelle Jalais. Et même des résidents ont affiché leur support en se collant un autocollant sur le torse… » La direction des ressources humaines a également tenu à saluer le professionnalisme de l’ensemble de l’équipe, gréviste ou non, et le respect qui a marqué toute la durée de la négociation.

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 juin 2014 dans BTHE, Conditions de travail

 

Étiquettes : , , , ,

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :